Tag sans blague…

moi

 

Ouh la la… Quelle grave erreur que de remettre à demain ce que l’on ne peut pas faire tout de suite (non non vous ne vous êtes pas trompés…relisez cette phrase, c’est bien ce que je voulais dire…). Est-ce par faiblesse, par fierté, par joie, par excès d’optimisme ? Je ne sais mais aujourd’hui je peux le dire : me voilà dans une drôle de situation. J’ai décompté pas moins de 6 tags en moins 2 semaines dont 3 fois le même transmis par différentes personnes (sans compter le nombre de fois que j’ai lu une invitation non nominative sur un de vos blogs). Que dire ? Que faire ? Je le sais, je n’ai malheureusement pas le temps de me prêter au jeu et je ne peux donc pas répondre consciencieusement à chacune de ses invitations. Cela ne serait pas raisonnable et je suis sûr que le résultat serait loin d’être captivant.

 

J’ai décidé de traiter le tag appelé « 11 » qu’Olivia est la première à m’avoir envoyé. Celui-ci se retrouve sur pas mal de pages… Je ne suis pas certain que cela vous passionne mais bon, je me dois de le faire ne serait-ce que par respect pour tous ceux et celles qui ont répondu aux différents tags (et que j’ai donc lu). Le trac m’assaille, les plumes tremblotent, les pattes se recroquevillent… Donc voilà, c’est parti pour parler un petit peu de … moi (hum hum…).

 

Les règles du tag :

  1. Vous devez poster les règles
  2. Chaque personne doit écrire 11 choses à propos d’elle sur son blog
  3. Répondez aux 11 questions, puis en créer 11 nouvelles pour les personnes taguées
  4. Vous devez choisir 11 personnes et mettre un lien vers leur blog sur votre post
  5. Rendez-vous sur leurs blogs afin de leur dire qu’ils/elles ont été tagué(e)s
  6. Ne faire aucun tag sans les prévenir
  7. Taguer obligatoirement 11 personnes.

Pour les points 4, 5, 6 et 7, j’ai vu tellement de tags sur tous les blogs que j’ai visité que je vais très certainement doubler voire tripler les tags chez certains d’entre vous. Je vais donc le faire comme certains d’entre vous l’ont fait, je vais laisser le libre choix aux gens de se prêter au jeu … ou pas (et là j’en devine certains/certaines en train de souffler de soulagement)…

 

11 choses à mon propos…

  1. Tout d’abord je ne suis pas vraiment un canard. En fait, El Canardo est un surnom résultant d’un mix de choses. Un héros peu recommandable de bandes dessinées, l’animal à plumes bien connu, des origines hispaniques dont je suis très fier et un délire alcoolo-fou rire.. Vous prenez tout cela, vous mélangez… et vous avez un début de piste quant à ce surnom…
  2. J’ai un fils de 11 ans, bientôt 12 (que cela passe vite). Il est ma toute première raison de vivre (mais pas l’unique). Quand cela va moins bien, je serre les dents, je pense à lui et là tout va déjà un peu-beaucoup mieux. Je l’aime !
  3. Mon père me manque. Terriblement. Terrassé par une saloperie de cancer du poumon qui ne lui a laissé pour vivre qu’un seul poumon, il est allé courageusement au bout de sa route. Je sais qu’un bout de ce chemin, il ne l’a fait que pour nous, ses proches, ses enfants et ses petit-enfants. Il est parti beaucoup trop tôt. Je lui dois tout. C’était un homme incroyable, d’une force venue d’ailleurs, d’une gentillesse hallucinante et d’une volonté sans limite. Il était aimé de tous et même de personnes qu’il venait à peine de croiser. La vie qu’il me reste je la savoure aussi pour lui. Je la lui dois et je sais que grâce à lui, je ne peux qu’être meilleur.
  4. Il y a huit ans déjà, on m’a diagnostiqué une maladie dont seul le fait de l’évoquer fait encore pleurer certaines de mes connaissances. Depuis, une descente aux enfers plus psychologique que physique, un changement de vie (divorce, garde partagée) tout en préservant une certaine continuité (boulot, loisirs, photo, vidéo) et le temps qui passé. Aujourd’hui, la maladie n’a pas vraiment avancé mais moi j’ai « grandi ». Et je me dis que rien ne presse pour que l’on soit déjà demain. Resté « grand enfant », je profite de chaque instant en me disant que le suivant ne sera pas meilleur et souvent, je me surprends en me rendant compte que je me trompai. Pas mal d’amis en moins (mais ce n’est finalement pas un mal) mais avec une envie de vivre toujours plus forte, je me sens pas si mal…
  5. Il semble que je ressemble énormément à M. Gilbert Melki. Depuis que j’ai changé gilbert melkide coupe (plus de cheveux trop longs qui « frisottent » rejetés en arrière), on me le dit un peu moins. On continue quand même à me confondre avec lui (dans une queue au Futuroscope, dans une salle de jeux où j’attendais patiemment mon fils, chez des amis au cours de soirées en petit comité..). Heureusement, je suis (un peu) moins vieux que lui…
  6. Écrire est une « petite » passion dont je me suis longtemps abstenu. Timidité et pudeur me freinaient. Et puis, Internet aidant, j’assume mieux. Je reste quand même sensible aux « critiques » (bonnes ou mauvaises) et ma foi, je rêve un jour de pouvoir aller un peu plus loin encore… qui sait ?
  7. J’adore voyager. Et même si en rencontrant des tas de gens vivant si difficilement sur notre planète, je souffre de façon chronique de mauvaise conscience de mec nanti que je suis, j’apprends énormément. Et même si je sais que je ne serai jamais un mec bien, au moins, au contact de ma planète et de mes semblables pourtant si différents, je sais et sens que je peux être meilleur
  8. Je ne crois pas en Dieu. Contraint depuis tout petit à apprendre des histoires sur l’infinie sagesse et la bonté personnifiée (suivez mes regards), je me refuse à croire en quoi que ce soit d’absolu ! Je ne sais pas ce que nous sommes en réalité (coïncidence biologique ou fruit d’une volonté divine) et en fait, cela m’indiffère totalement
  9. J’ai trois soeurs. Dans la réorganisation de ma vie (voir point 4 ;-)), j’en ai perdu une. Je vous rassure cette personne va physiquement bien (du moins je l’espère). Nous avons juste eu des explications desquelles on ne ressort jamais complètement le même. Me rendant compte à quel point, cette relation m’empoisonnait, j’y ai mis fin d’une façon simple et claire. On ne se parle plus. J’adore mes deux autres soeurs, je ferais tout pour elles et leurs familles respectives.
  10. J’adore mon boulot. Je vous passe les détails. Responsable d’une équipe de très compétents informaticiens, on réalise des projets sur mesure pour notre employeur. Ma fonction me permet de dialoguer, de formaliser, de manager, de proposer, d’argumenter, d’améliorer et c’est ainsi que nos résultats sont perçus !
  11. Je prends beaucoup de plaisir à venir ici et en vos pages de blogs. Je fais connaissance avec des personnes aux qualités rares. Je me dis bien souvent que je perçois ici des choses que je ne pourrai jamais percevoir si les rencontres se faisaient en réel. Mes promenades le long de vos articles sont vraiment plaisantes et enrichissantes. Je les poursuivrai tant que je le pourrai.

 

Mes 11 réponses aux 11 questions d’Olivia

Je réalise combien j’ai déjà beaucoup parlé. Je vais tâcher d’être un peu moins long… Voici donc les questions d’Olivia et mes réponses suivent juste derrière…

1. Quel est le plus vieil objet que tu possèdes ? 2 montres à gousset. Elles me viennent de mon père qui gardait peu de choses et curieusement il les avait préservé.

2. Quel est ton tic de langage ? Je ne m’en connais pas. Par contre, on m’a souvent dit que je cherchais parfois trop à expliquer les choses.

3. As-tu déjà tapé sur une porte pour te défouler ? Oui… plusieurs fois même. Certaines de ces portes s’en souviennent encore d’ailleurs.

4. Quel serait le titre de ta biographie ? « Tout ça pour ça ??? »

5. Par quoi es-tu obsédé ? Assurer l’avenir de mon fils

6. As-tu un rêve (ou cauchemar) récurrent ? Décris-le ! Je ne me souviens que très rarement de mes rêves et donc encore moins de rêve récurrent (t’as vu, comme je l’ai dit pour la question 2, j’explique bien hein ;-))

7. Avec combien de doigts tapes-tu à l’ordinateur ? Avec mes 10 doigts si besoin. Mais en mode normal, j’en utilise réellement 8 (les auriculaires restent dans l’oreille)

8. Serais-tu prêt(e) à tuer un autre être humain ? Je ne sais pas. « Être prêt » signifie pour moi « préméditer », « prévoir »… Je ne pense pas être capable d’ôter la vie ainsi, à part peut être (sûrement) pour une euthanasie « nécessaire ».

9. Crois-tu au surnaturel (fantômes, démons, vampires et cie) ? Non. Je crois que l’on redevient poussière. L’existence se poursuit alors à travers la mémoire de tes proches pour un jour finir complètement oublié.

10. Fais le compte de tes fractures… Je touche du bois. À part celles de mon petit coeur, je n’en décompte pour le moment aucune et ce malgré des activités sportives qui exposent à ce risque comme la pratique du hand, le ski hors pistes etc etc…

11. Militerais-tu pour le port du kilt obligatoire ? J’en ai porté un lors d’une fête. Qu’est-ce que j’ai pu me marrer.

Tu n’imagines pas le nombre de coquines qui m’ont demandé si je le portais de façon « traditionnelle »… certaines ont même joint le geste à la parole en tentant (et même parvenant à soulever la précieuse étoffe) !!! Moi je dis pourquoi pas mais le rendre obligatoire pourrait mettre mal à l’aise certains de mes collègues masculins…

 

 

 

 

 

Ma tournée de tags ?

Je ne reviendrai pas sur ce que j’ai dit plus haut et je vais donc m’abstenir de prolonger le tag. Donc pas de nouvelles questions, pas de nouveaux tagués. Rien ne vous empêche par contre de le faire, mais je laisse cela à votre appréciation.. J’espère ne pas avoir été trop long et que le pan du voile de mon intimité que j’ai soulevé ne vous aura pas ennuyé….

A très bientôt pour d’autres canardages !

 

Coincoins intimes !

 

 

61 thoughts on “Tag sans blague…

  1. Je discerne un peu mieux à présent pourquoi je finis toujours par revenir dans ta mare. Je pressentais bien que tu n’étais pas un vilain canard.
    Il y a des passages qui m’ont chamboulée. Des choses que j’aurais pu écrire, sans doute différemment dans le ton, mais pas dans le fond.
    Bzziit Bzittt discret, du bout des ailes

    1. Merci pour tes mots et ta visite (même en mode discret ;-)). Peut-être me suis-je trop livré dans cet article. Je n’ai vraiment pas à me plaindre. Je suis comblé !

      Coincoins vrais

  2. Tout cela confirme ce que je pensais de toi. Sensible, sincère, un peu abimé mais avec l’envie de continuer.
    Manque juste un peu de confiance en toi… mais je suis sûre que c’est en train de venir 😉

  3. Bonjour,
    C’est vrai que je ne passe pas souvent chez toi, j’oublie en fait….
    Je ne fais pas les tags, mais j’aime les lire et le tien est celui qui me touche le plus…. Mes deux parents ont laissé un vide immense en moi depuis 13 ans de plus maman m’a peut-être laissé la maladie qui l’a emportée et je vis avec cette crainte tous les jours, je ne peux dominer cette peur (Creutzfeldt-Jakob- de forme génétique), mais je vis malgré tout et j’essaye toujours d’être positive. J’ai cru , je ne crois plus et m’en porte assurément mieux, la religion porte trop aux jugements….
    Tu parles de ton fils et justement hier soir, juste un instant alors que mes deux derniers vivent encore ici, je me suis dit d’un coup « il faut que je profite pleinement de ces petits instants, ça passe si vite ! ».
    Bonne journée, le ciel de Bretagne est gris aujourd’hui…
    Corinne

    1. L’instant présent… On l’oublie un peu trop souvent. Je suis content que ce partage te parle. Je n’ai aucune prétention en présentant mes lignes à vos lectures, mais si cela peut permettre à certains de se rappeler à l’essentiel, cela est tout simplement merveilleux

      Coincoins présents !

    1. Merci pour tes mots émus. Je suis désolé que tu n’es pas pu connaître ton grand-père. Ce sont selon moi ce que j’appelle des personnes-racines… D’autres personnes (dites étapes toujours selon mon propre dictionnaire) apparaîtront et feront évoluer le cadre des références longuement établi durant l’éducation et la maturation du caractère…

      Coincoins décadrés !

        1. Je n’en suis pas l’inventeur…c’est juste une traduction-adaptation de concepts existants et déjà vécus/répertoriés depuis bien longtemps !

          Coincoins de bonne fin de semaine !

  4. J’ai bien aimé te lire. C’est sympa de faire un petit sur « qui on est » de temps en temps…
    Maintenant je vais t’imaginer sous les traits de Gilbert Melki!!! C’est très drôle ça! je l’aime bien cet acteur :-)
    Bises
    Es-tu avec ton fils pour la moitié des vacances?

    1. Une photo de moi est disponible sur ce blog…rubrique « Quel canard suis-je ? » … tu pourras constater (peut-être) que cette ressemblance n’est plus si évidente 😉

      Coincoins Gilbert !

    1. Non non… je ne suis pas ce que l’on pourrait appeler physiquement un canard.. mais on me dit « bel étalon » 😉 … Mais rassure toi..dans l’esprit je suis le plus canard des êtres (in)sensés de cette planète :-)

      Coincoins bavards (désolé)

  5. Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhh enfinnnnnnnnnnn !
    Promis, je cesserai désormais de me plaindre (pendant un temps… ;))
    Merci très cher Angel de parler un peu (beaucoup?) de toi. Car s’il est vrai que je ne peux qu’admirer tes écrits (et oui, cela pourrait être une très bonne idée d’en faire quelque chose car je crois qu’écrire est un autre de tes talents !), ce qui m’intéresse vraiment dans la vie et qui m’a séduite dans les blogs, c’est l’aspect humain, c’est la personne dans sa ou ses vérités, dans les différentes dimensions de sa vie.
    Comme Ksénia, j’ai envie de dire que je sais désormais ce qui m’a attiré et fait revenir vers la mare : l’intuition qu’il y avait quelqu’un de profondément intéressant derrière certains récits et images.
    Merci donc encore profondément d’être allé au-delà de ta pudeur et peut-être aussi un peu de tes peurs pour te livrer un peu à nos regards (bienveillants de par ton honnêteté et ta sensibilité).
    Je n’étais à priori pas une fana de tags car trop souvent, ils me donnent l’impression d’être détournés de leur but original et donc de n’apprendre finalement que peu de choses sur la personne mais après t’avoir lu, tu me donnes presqu’envie de me livrer à l’exercice (le presque étant dû au manque de temps mais.. ).
    Bon décidément, ce commentaire sera super décousu mais c’est tellement je suis heureuse de pouvoir lire sur TOI.

    Besos angelito,

    1. Coucou Mia… Ta requête telle une tornade (je t’assure qu’il fallait cela) m’a effectivement « bougé ». Quant à faire le jeu, autant le faire à fond et me livrer un peu plus que ce que je ne l’avais fait jusqu’à maintenant.. Qui sait quand je le referai ? 😉 J’aime beaucoup ton style décousu.. « le désordre ne désorganise pas, il remet juste en question un ordre établi pour en suggérer éventuellement un autre ».. c’est de personne sinon de moi mais je trouvais que les guillemets allaient bien à cette tirade un peu pompeuse 😉 Merci pour ton passage et pour ton impact sur moi… :-) Sincèrement MERCI !

      Coincoins ouverts !

      1. Et bien, tu vois je me suis relue pour mieux comprendre ton commentaire et je me suis aperçue que, comme je m’en doutais, moi aussi je fais des fautes en écrivant rapidement et sans me relire. Pour preuve ce « attiré » sans « e » mais bon peu importe.
        Si cela peut te faire plaisir, sache que ce que tu as écrit m’a moi aussi poussée à finalement faire ce tag (je ne l’ai pas fini, faute de temps mais… j’ai prévu de le poursuivre) ; comme quoi… :)
        Il semble que la prise fonctionne bien ! 😉

  6. J’aime la vérité, je suis un peu un obsessionnel de la vérité et là je suis vraiment bluffé. Pas facile de rester pudique tout en se dévoilant mais tu y arrives parfaitement
    Tu me réconcilies avec les tags.

    1. Content de lire que cela te réconcilie avec les tags. J’avoue que je me méfiais de ces tags qui se sont multipliés si rapidement. Au final, j’ai décidé de jouer le jeu mais à ma manière. Franchement et sans détour. Merci pour tes mots, ils me rassurent ..

      Coincoins sans tag !

  7. Ce qui est génial, vraiment génial, c’est de continuer à écrire l’histoire. Il n’y a pas que des choses gaies ou légères, mais ça fait quand même de belle pages.
    :)

  8. Bonjour Angel!!!
    Suis très heureuse d’avoir croisé ton chemin grâce à Olivia, et je découvre un personnage tout en sensibilité. Ton tag est très émouvant et tellement sincère.
    Voici le mien : http://dimdamdom59.over-blog.com/article-me-voila-encore-une-fois-taguee-99366761.html

    Tout comme toi « Je prends beaucoup de plaisir à venir ici et en vos pages de blogs. Je fais connaissance avec des personnes aux qualités rares. Je me dis bien souvent que je perçois ici des choses que je ne pourrai jamais percevoir si les rencontres se faisaient en réel. Mes promenades le long de vos articles sont vraiment plaisantes et enrichissantes. Je les poursuivrai tant que je le pourrai. » et c’est pour ça qu’un jour j’ai décidé de créer un petit annuaire qui se veut très Nul, dans lequel on ne prend pas de grands airs où l’on partage dans la joie et la bonne humeur. Aussi j’aimerais t’y inviter. Alors pour le moment c’est un peu la bérézina , vu que certains n’ont pas les mêmes visions que moi et qu’ils ont décidé de me pourrir la vie. Mais je te rassure d’ici quelques jours cela va s’arranger puisque je prends un nom de domaine et que je me protège de toutes attaques extérieures.
    Aussi si tu es tenté par l’aventure des Nuls, je te propose de t’y inscrire sur l’annuaire actuel et dès que je serais prête je transfèrerais tous les comptes sur la nouvelle adresse. Voilà je te donne l’adresse : http://annuairepourlesnuls.com
    Un clic n’engage en rien!!!
    Je te souhaite une excellente journée et toujours au plaisir de te lire ici ou ailleurs!!!
    Coincoin amical!!!
    Domi.

  9. En te voyant apparaître, j’ai aussitôt penser à l’inspecteur Canardo, série de bandes dessinées de Sokal que je lisais il y a très longtemps.
    Hier à la médiathèque, il y avait dans les nouveautés un volume de l’inspecteur Canardo, je l’ai emprunté pour voir ce que ça me fait maintenant… Pas lu encore.

    1. Oui.. je suis fan d’ailleurs…même si je n’ai pas lu les derniers volumes parus. N’hésite pas à me dire si la BD reste aussi savoureuse et « étrange » qu’auparavant.. ça m’intéresse !

      Coincoins inspectés !

  10. Merci pour ton inscription que je viens de valider!!! A l’occasion pourrais-tu m’envoyer une image ou photo ou bannière en format jpg, que tu aimerais voir sur le diapo de l’annuaire!!! Tu peux me l’envoyer à l’adresse suivante : dimdamdom59@yahoo.fr
    Merci pour l’intérêt que tu portes à cet annuaire très Nul lol!!!
    Coincoin
    Domi.

  11. C’est bien la première fois que je lis de telles réponses à un tag.
    Comme les autres, je suis toute émue et toute scotchée.
    Envie de dire respect.
    Du coup je t’ai rajouté dans mes liens, en catégorie « Hors catégorie ». Ca te va ?
    P’tit coup de plumes. 😉

    1. « Hors catégorie » ? wow… je ne sais que dire sinon « merci » ! Cet article restera hors catégorie dans ce blog. Ce n’est pas dans mes habitudes de parler ainsi de moi. J’ai souhaité le faire afin de vous (me) révéler un peu de moi…

      Coincoins de merci !

  12. La vie cabosse beaucoup… Si le mental est plus fort, la vie reprend. Tu ne fais pas les choses à moitié 😉
    Un canard à nu c’est touchant… Tu apprendras, au fil de temps, à cependant ne pas trop livrer d’intime. Pourtant, mieux connaître celles et ceux qui l’on a plaisir à suivre, dans ce monde à part, permet de lire entre les lignes…
    Etre tagué demande du temps pour y répondre mais on est drôlement heureux d’y avoir répondu !
    Bon we et bises d’O

    1. Merci Soène pour tes mots et ton conseil. Je sais déjà combien il ne faut pas trop se livrer. Si ici je l’ai fait, c’est aussi pour moi car comme tu le dis j’ai étais heureux de le faire et du résultat…au travers du texte, au travers de vos nombreux et solidaires commentaires.

      Bon we à toi !

      Coincoins du Canard déplumé

  13. Ce matin, je m’autorise un petit passage dans la mare. J’avais bien aperçu deux ou trois choses non lues. Le petit passage se transforme, pour mon plus grand plaisir en belle plongée dans ton univers. Plongée intime qui me fait (re)découvrir un canard que je connaissais déjà comme une belle personne.
    Tes confidences sont très touchantes et ta plume Canard, Ta Plume… Total respect !

  14. Se dévoiler un peu, se livrer, se confier … c’est avant tout communiquer, partager un peu d’émotion, ouvrir un peu son coeur ! Ca donne le trac, c’ est un peu risqué mais qu’ importe, c’est le coeur qui parle et ça touche toujours ceux qui savent recevoir …

  15. J’en fais régulièrement l’observation en regardant KaboulKitchen (et d’autres films avec Gilbert Melki), la ressemblance est frappante.

  16. Si tu le dis, ma foi, c’est que tu dois avoir raison. Mais je persiste, si ce n’est dans l’élocution, vous avez beaucoup en commun.
    Bref, à propos de « chez moi »^^ il faut avoir un compte et s’abonner au(x) blog(s) qui t’intéresse(nt). Jusque là rien de très différent des autres plateformes.
    Le truc ensuite, c’est qu’il faut être abonné depuis plus de 2 semaines pour pouvoir réagir sur les billets. Néanmoins tu peux dans un premier temps ajouter des billets à tes coups de coeur et/ou les rebloguer.
    De même dans ton propre espace, il faudra que tu coches 2 petites options pour autoriser les personnes auxquelles tu seras abonné pour qu’elles puissent à leur tour commenter chez toi.
    Wouala Missié ^^
    Salam alaykoum

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge