Marché (ou marcher) couvert à Barcelone : La BOQUERIA

La Boqueria - Enseigne à l'entrée

La Boqueria – Enseigne à l’entrée

Visite obligée pour certains, voir même lieu de pèlerinage, aujourd’hui je vous laisse quelques photos (et commentaires que vous pouvez facilement ignorer pour vous concentrer sur mes modestes prises de vue) de ce lieu que je connais depuis bien longtemps. Souvent traversé, j’ai même parfois passé de longs moments à en visiter les moindres recoins découvrant (ou redécouvrant) à chaque fois cet endroit si riche… riche en émotions visuelles, tactiles, olfactives, auditives et … bien sûr …. gustatives ! Oui mes 5 sens s’y activent et à chaque fois, je repars à regret, touché…

La Boqueria - Fruits et légumes

La Boqueria – Fruits et légumes

Touristiquement très fréquenté, ce marché couvert est également le « repère » de nombreux autochtones à la recherche du temps passé, en ce temple de la nourriture en plein centre de Barcelone (accessible à pied via les fameuses Ramblas par exemple). Pour moi cet endroit n’a que très peu changé. Le temps s’y est arrêté, préservant ainsi un semblant d’authenticité.

La Boqueria - mises en bouche

La Boqueria – mises en bouche

Les étals sont toujours aussi riches, les vendeurs toujours aussi soigneux et attentionnés avec leurs marchandises… et l’ambiance est un savant mélange mercantile et humain. Comme si naturellement, ces deux dimensions ne pouvaient se (n’auraient jamais du être) dissocier.

La Boqueria - emballages individuels pour présentation collective ;)

La Boqueria – emballages individuels pour présentation collective ;)

J’ai bien vu que certains touristes n’étaient peut-être pas aussi bien traités que d’autres. Mais dans l’ensemble, les sourires l’emportent.

La Boqueria - De bien belles cuisses, on se croirait sur la plage ...

La Boqueria – De bien belles cuisses, on se croirait sur la plage …

J’ai fait un petit stop à un comptoir surpeuplé très réputé pour ses nombreuses « tapas caseras » (tapas maison). Ambiance collégiale garantie, cerveza fresca (bière fraîche) à la main et nourritures savoureuses au détail…

La Boqueria - Divers ... ;-)

La Boqueria – Divers … ;-)

Conditions idéales pour échanger sur de multiples sujets démarrant la conversation au sujet de mon pays d’accueil, le Luxembourg et ses « richesses » en passant par la crise économique, les indignés, les touristes, les feux qui carbonisent mon si beau pays natal ….  pour en finir sur le championnat d’Europe de football emporté par une équipe espagnole à forte consonance catalane (province de Barcelone) mais aussi madrilène (ouille)…

La Boqueria - lieu traditionnel et fruits exotiques

La Boqueria – lieu traditionnel et fruits exotiques

Je me suis amusé à faire grincer les dents en partageant certaines de mes idées sur la nécessité d’une certaine mixité dans TOUTES les sociétés pour parvenir à un niveau de richesse et de partage réel… Mais cela est un tout autre sujet 😉 bien que la Boqueria m’inspire et me confirme ce sentiment….

La Boqueria - Lieu à la saveur d'Antan

La Boqueria – Lieu à la saveur d’Antan

Pour finir, assurément, la Boqueria est un endroit que vous vous devez de visiter si votre route vous mène dans la merveilleuse cité barcelonaise…

La Boqueria - Bonjour, je voudrais le fruit au milieu du cageot siouplé

La Boqueria – Bonjour, je voudrais le fruit au milieu du cageot siouplé

Coincoins en ballade

Ps : ici plus d’informations sur ce lieu très particulier que je ne peux que vous recommander :

http://www.boqueria.info/index.php?lang=fr

9 thoughts on “Marché (ou marcher) couvert à Barcelone : La BOQUERIA

  1. J’adore ce marché :-)! J’y suis allée la première fois en…. 90
    lol et puis j’y suis retournée en 2007 : le marché toujours aussi chouette! Et j’ai le souvenir d’une petite bière avec des calamares a la pnacha! Miam!!!
    C’est sûr que c’est un des plus beaux marchés que j’ai jamais vu (avec celui de La Rochelle 😉 of course!)
    Mahie Articles récents..J’adore quand il fait 25°My Profile

  2. elles sont belles ces photos! rochelaise d’origine, il me semble que le marché de La Rochelle est moins gigantesque! mais c’est peut être une illusion d’optique 😉

  3. C’est grâce à la Boqueria que j’ai pu « survivre » les 1ères années. Seul endroit où je parvenais à trouver d’autres herbes que le persil et la menthe même s’il m’a fallu encore attendre quelques années pour trouver du coriandre, de la sauge, de l’estragon et ne parlons même pas du cerfeuil qui est toujours une denrée rare ici.
    En revanche, contrairement à toi, je trouve que la Boqueria a pas mal changé : tout d’abord, on y parle beaucoup plus anglais qu’avant, de nombreux stands ont été transformés tant au niveau habillage que dans l’offre produit. Désormais, beaucoup de jus et de salades de fruits à l’attention des touristes.
    Ceci dit, tu as raison, de nombreux autochtones ou « faux giris » comme moi continuent à fréquenter ce marché un peu particulier où l’on peut trouver bon nombre de produits introuvables ailleurs.
    Mia Articles récents..Des larmes pas de crocodileMy Profile

  4. Comme j’aimerais, me balader dans ce marché et faire le plein de senteurs. Il suffit de regarder ces magnifiques légumes, pour se régaler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge